Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique

Analyse des acquis


Ces définitions et mots-outils sont indispensables pour comprendre la logique de la VAE, interroger vos acquis, rédiger votre livret (dossier) de validation.

Les thématiques à étudier sont similaires quel que soit le type de diplôme visé (sciences, droit, technologie, finance, sciences humaines et sociales, santé, sport,…). En cela la procédure est modélisable.


L'analyse consiste à d'abord décomposer selon l'exemple de cette arborescence vos expériences (schéma WBS), professionnelles ou autres, en éléments distinctifs (inventaire des activités et tâches )

Ensuite à interroger chacune des composantes pour dégager les informations satellites complémentaires qui donnent du sens , pointent les spécificités, problématisent , montrent les relations entre vos acquis et le diplôme visé ( approche systémique ).

Enfin, à relier l'ensemble aux unités d'enseignement du diplôme pour identifier les points faibles et forts et combler les lacunes.

Le niveau de cet autoquestionnement (analyse réflexive) est l'un des indicateurs qui révèle au jury le niveau de vos connaissances pratiques, théoriques, procédurales, relationnelles issues de vos expériences

En allant du plus simple au plus élevé :

  1. Autoquestionnement inexistant : niveau faible

  2. Prise de conscience : niveau CAP,

  3. Début d'analyse : niveau bac

  4. Formalisation, pilotage, optimisation, modélisation : niveau bac+2 à bac +5
  5. Production de connaissances : niveau doctorat.

Contrairement à une pensée encore trop répandue, la VAE n'est pas une formation. Aucun cours n'est dispensé, il n'y a aucune transmission de savoirs. La rédaction du dossier de validation n'est donc pas à confondre avec un cours magistral.