Tarifs moyens de la VAE
 
     

Les tarifs varient en fonction de votre statut (salarié, demandeur d'emploi...), du niveau de la formation visée, des organismes, de la région.
Nous vous rappelons que vous disposez de plusieurs possibilités de financement.
Nous ne donnons ici qu'un coût indicatif moyen pour un salarié ayant choisi un accompagnement à la rédaction de son livret de validation.

ATTENTION, pour presque tous les organismes, vous devez régler au début du parcours VAE. Donc avant de vous déterminer sur l'opportunité d'une procédure d'accompagnement, le candidat doit se renseigner précisément sur ce qu'il peut attendre de ce service. Le contenu et la qualité diffèrent très sensiblement selon les organismes valideurs. Les coûts sont parfois sans commune mesure avec ce que le candidat est en droit d'attendre.

Consultez ICI les tarifs des prestations de VAE Guide Pratique.

Le Ministère de l'Education Nationale.
Coût moyen de l'accompagnement 650 euros avec possibilités de prise en charge.

Les Universités.
Les tarifs sont disparates et varie selon les universités. Sans les frais d'inscription, ils tournent entre 600 et 2000 euros selon l'université.
Un candidat salarié inscrit à Cergy-Pontoise paiera sa VAE presque deux fois plus cher qu’à Avignon.
Exemple de tarifs pour une Licence Professionnelle :
(Ils varient selon que vous soyez demandeur d'emploi ou salarié)
Paris 12, Paris 6 et Paris 13 : 1 230 euros chacune
Toulouse 1 : 1 500 à 1 700 euros.
Montpellier 1, Valenciennes, Avignon, Rennes 2 et Brest : 700 euros.
Les prix grimpent vite au niveau du Master Pro.
A Pau, une validation coûte 1500 euros si elle est financée par l’entreprise, 700 euros si elle est prise en charge par le candidat, 300 euros pour un demandeur d’emploi (déduction faite du chéquier VAE financé par le Conseil Régional).
Les frais d'inscription à l'Université (2013-2014) sont d'environ 183 euros pour un DUT, une licence, licence pro, 254 euros pour un master, 606 euros pour un diplôme d'ingénieur et 388 euros pour un doctorat.

Les Ecoles et Ecoles d'Ingénieurs.
La situation est similaire à celle des Universités avec encore plus de variations tarifaires. C'est du cas par cas et les prix grimpent rapidement.

Le Conservatoire National des Arts et Métiers, CNAM.
C'est au cas par cas, selon la certification visée et le statut du candidat. Pour un demandeur d'emploi comptez 650 euros, pour un salarié comptez une moyenne de 1300 euros, mais les coûts peuvent être plus importants.
Le CNAM doit faire face à beaucoup de demandes de VAE

Le Ministère du Travail.
Ce point à préciser auprès de votre centre AFPA régional. Il est établi en fonction du titre présenté et des modalités d’organisation. Le coût moyen (Frais d'accompagnement et coûts de la validation) est de 400 à 1000 euros, avec toujours les mêmes possibilités de prise en charge.
Pour le demandeurs d'emploi, le coût est pris en charge par l'Etat.

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales
De 600 à plus de mille euros avec possibilités de prise en charge.

Le Mimistère de l'Agriculture et de la Pêche.
Si votre dossier est recevable, vous vous acquittez de la somme de 150 euros pour pouvoir continuer votre parcours de validation. Le coût de l'accompagnement est fixé à environ 550 euros pour 12 heures.
Soit au total et en moyenne 700 euros avec possibilités de prise en charge.

Le Ministère de la jeunesse et des Sports.
En moyenne 300 euros (au maximum 500 euros) pour un accompagnement de 15 heures avec possibilités de prise en charge.

Le Ministère de la culture et de la communication.
Les coûts sont variables en fonction de la certification visée et du statut du candidat.

Les Chambres de Commerce et d'Industrie.
En moyenne 750 euros avec possibilités de prise en charge.


Les Chambres des Métiers et de l'Artisanat
En moyenne 1000 euros (Inscription et accompagnement) avec possibilités de prise en charge.