Livret (dossier) de validation des acquis
 
page précédente
Accueil
Validation
Documentation
Accompagnement
page suivante
     
EMPLOI - E...
Vos domaines de libre intervention - Prouver votre créativité, vos capacités
à définir les champs et limites de vos pouvoirs, vos degrés de dépendance

 
   

17 - Indiquez vos marges d’initiative et d’autonomie :

 
   

Un accompagnement sans questionnement n'existe pas.
Ce protocole de questions modèles s'adapte à de nombreux diplômes jusqu'au niveau bac+2 voire 3. Créez votre rapport à ce questionnaire-outil destiné à faire émerger des souvenirs illustrant les acquis nés de vos expériences, à révéler l'arrière-plan des situations de travail et vos opérations mentales. Ce qui importe n'est pas la quantité d'information transmise, mais leur perspicacité par rapport au diplôme visé.
Il n'y a pas de mauvaises réponses, mais des réponses "à côté" ou incomplètes.
Sachez exploiter les questions des organismes valideurs au niveau de complexité requis.
Votre travail d'auto-information fait, rédigez, puis synthétisez vos écrits.
A partir du niveau Bac+3, nos accompagnateurs conçoivent des outils plus précis.
Rappelons que plus de 14000 diplômes supérieurs sont accessibles par validation des acquis.

 

Quelles compétences implicites se cachent derrière vos prises d'initiative et votre niveau d'autonomie ?

La niveau d'autonomie montre à aptitude à prendre des décisions (de quelle nature?) après analyse (quelle analyse ?) de la situation, puis à la traiter.
Votre écrit doit refléter votre autonomie de pensée et d'action.
Précisez vos marges d'intervention en définissant les limites de vos responsabilités (degré de dépendance à la hiérarchie, au groupe par exemple). Illustrer à partir d'exemples le niveau d'autonomie revient à expliciter le niveau de responsabilité.
Montrez vos capacités à repérer ce qui est perfectible et à délimiter vos champs de possibilités.
Prendre des initiatives c'est aussi prendre des risques. Montrez au jury vos capacités à entreprendre tout en repérant, évaluant les risques. Vous agissez en conséquence.

Les initiatives sont individuelles ou collectives. Dans le second cas, définissez votre participation.


Les thématiques des "initiatives" et de "l'autonomie" sont à étudier en fonction de chaque attendu du diplôme visé. Ne tombez pas dans un piège, répondez en faisant attention au niveau des attentes du diplôme. Quelles sont les initiatives prises en lien avec l'unité d'enseignement 1 ? Avec l'unité d'enseignement 2 ? etc.
Quel est votre niveau d'autonomie en lien avec l'unité d'enseignement 1 ? Avec l'unité d'enseignement 2 ?
etc.


Initiative : Action de celui qui, le premier, propose, entreprend, réalise quelque chose de lui-même. Action d'introduire du nouveau.
C'est un droit, celui de soumettre à l'autorité compétente une proposition en vue de la faire adopter par celle-ci. Donnez des exemples.
C'est aussi un trait de caractère qui porte à entreprendre quelque chose, à prendre une décision, sans attendre d'ordres pour le faire.
Autonomie : Faculté de se déterminer par soi-même dans ses activités, de choisir, de valider, d'agir librement. L'autonomie est la possibilité de décider pour l'entreprise, l'unité de travail, l'équipe ou une personne en toute indépendance par rapport au pouvoir central, à la hiérarchie ou à l'autorité de tutelle.
L'autonomie s'exerce dans les limites fixées par la loi, les règlementations en vigueur, la déontologie ou éthique professionnelle et par la définition des missions explicitées par la hiérarchie.

Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales

 
   
Chapitres : Situation - Autonomie totale - Autonomie partielle - Absence d'autonomie - Questions rattachées - Outils
 
     

Reprenez la liste des missions et activités énoncée à la question 12.
- Pour chacune de vos missions et activités quels sont vos champs de responsabilité ?
- Etes-vous autonome pour sélectionner ce qu'il y a à faire (les priorités) ?
Quand il faut le faire ? Où il faut le faire ? Comment il faut le faire ? Avec qui le faire ? Combien de fois il faut le faire ?
- Décidez-vous seul de poursuivre ou d'arrêter votre action ? Explicitez les critères de décision.

Appuyez-vous sur les critères d'évaluation suivants :
1 - appliquez des consignes et les procédures de façon routinière. Vous reproduisez à l’identique des tâches sans en comprendre totalement les principes - Vos décisions et actions ont un faible impact - Le contexte est connu - Débutant et exécutant
2 - appliquez les connaissances spécifiques en les adaptant - Vos décisions et actions impactent partiellement sur l'équipe - Expérimenté et autonome dans un champ d'intervention restreint. Le contexte est moins connu.
3 - conduisez les tâches fonctionnelles en les améliorant et en les optimisant - Organisateur et autonome dans un champ d'intervention large - Vous assumez toutes les situations de travail induites par cette activité, vous êtes reconnu par les contacts externes comme un interlocuteur qualifié - Vous faites évoluer les pratiques professionnelles - Vos décisions et actions impactent grandement sur l'équipe. Le contexte est plus ou moins connu.
4 - développez les connaissances spécifiques. Vous concevez, vous définissez, vous orientez. Vous exercez dans un contexte tactique élargi. Vous prenez en compte de nombreux points de vue. Vous pouvez décontextualiser une procédure dans le but de définir une conduite modèle transférable - Vos décisions et actions impactent sur l'unité de travail et sur plusieurs services. L'environnement et le contexte sont largement inconnus.
5 - Expert. Vous exercez dans un contexte stratégique. Vos compétences peuvent dépasser le cadre du travail prescrit ce qui vous permet d'innover, d'imaginer et de construire le changement, de développer des méthodes qui font référence, de prendre de nombreuses initiatives et de faire progresser votre Organisation. Vos décisions et actions impactent sur toute la structure. Elles peuvent même la dépasser. L'environnement et le contexte sont généralement inconnus.

- Quand devez-vous engager votre responsabilité ?
Donnez des exemples d'initiatives pour chaque activité. Montrez au jury comment vous passez de l'initiative passive (simple transmission d'informations) à l'initiative active (dialogue, décision, initiatives d'action)

• Situation :
- Le droit de prendre des initiatives vous est-il reconnu ?
- Devez-vous adapter les consignes de travail ? Généralement en fonction de quoi ? De qui ?
- L'initiative est-elle encouragée ? Comment ?
- Le droit d'améliorer, d'adapter les pratiques professionnelles est-il reconnu ?
- Avez-vous déjà amélioré vos pratiques ? Développez.
- Qui a défini vos marges d'intervention ? D'initiative ? Comment ?
- Qui a défini vos pouvoirs ? Comment sont-ils encadrés ? Citez les textes légaux et règlementaires.
- Que pouvez-vous décider, définir, rechercher, diagnostiquer, évaluer et contrôler, concevoir, organiser, sélectionner, contractualiser, réaliser seul sans contrainte interne ? Externe ? Sans en référer préalablement à la hiérarchie ?
- Quelles conditions, limites et contraintes internes vous sont-elles imposées ?
- Participez-vous aux revues d'objectifs ? Quelle participation ? Aux revues d'organisation, des méthodes et des processus ? Aux revues des cahiers des charges et des contrats ? Explicitez un exemple.
- Vous arrive-t-il de concevoir et/ou réaliser des activités qui sont en dehors de vos fonctions / activités habituelles ? Lesquelles ? Quelles compétences permettent-elles de développer ?
- Avez-vous déjà improvisé dans l'exercice de vos missions ? Décrivez le contexte et expliquez.
- Avez vous déjà agi avec un minimum de planification, de consignes, d'informations ? Donnez des exemples.
- Quelles initiatives prenez-vous pour réduire les délais ? Les coûts ? Améliorer la qualité ? Améliorer la satisfaction des parties prenantes ? Prévenir les défaillances ? Améliorer les processus de travail (ou un système) ?
- Avez-vous un pouvoir de coercition ? Expliquez les limites

Pour chacune de vos activités (qu'elles soient quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, annuelles ou exceptionnelles),
Tentez de délimiter vos champs d'initiatives :
- Quelle représentation avez-vous de votre champ d'intervention ?
- Que pouvez-vous proposer ? Améliorer ? Dans quel domaine précis ?
- Que pouvez-vous entreprendre ? Dans quel domaine précis ?
- Que pouvez-vous organiser ? Dans quel domaine précis ?
- Que pouvez-vous négocier ? Précisez.

Tentez de circonscrire l'espace dans lequel vous êtes autonome :
- Quelles sont les missions, activités, tâches que vous pouvez concevoir et réaliser de manière indépendante et libre ?
- Etudiez et évaluez votre autonomie sous plusieurs points de vue :

• Précisez :
Cette question implique que vous ayez connaissance des domaines d'intervention de vos collègues de façon à ne pas empiéter sur leurs responsabilités. Profitez de la question pour montrer votre sens des responsabilités et votre sens de l'éthique.
- Pour chaque activité, qu'est-ce qui est de votre ressort et qu'est-ce qui ne l'est pas ?
- Pour chaque activité, délimitez vos marges de manœuvre : que pouvez-vous choisir ?
- Quels responsabilités et pouvoirs votre emploi confère-t-il ?
- Quelle marge d’autonomie vous laisse explicitement votre encadrement ? Le cadre règlementaire ?
- Quelle marge d’initiative vous laisse explicitement votre encadrement ? Le cadre règlementaire ?
- Dans les faits, est-ce aussi clairement délimité ? Si non, en quoi ? Donnez un exemple.
- Quelles limites d'intervention vous sont explicitement indiquées ?
- Prescrivez-vous à vous-même un cadre d'intervention ? Lequel ? Quelles limites vous imposez-vous ? Justifiez-les.
- De quelles autorisations disposez-vous ? De quelle accréditation ? Annexez les attestations.
- Etes-vous contractualisé ? Expliquez.
- Vous êtes libre d'arbitrer dans quels domaines ?
- Quelles sont vos possibilités de négociations ? Dans quelles mesures ?
- Sur quels points votre avis est requis ?
- Devez-vous souvent improviser ? Exemples
- A quelles informations confidentielles avez-vous accès ?
- Dans quels domaines exercez-vous une influence sur les décisions de l'organisation ? (en lien avec la question 18)
- Influez-vous sur la stratégie de l'organisation ? Comment ? Dans quelle mesure est-ce déterminant ?
- Influez-vous sur la politique tarifaire de l'organisation ? Comment ? Dans quelle mesure est-ce déterminant ?
- Influez-vous dans d'autres domaines ? Lesquels ? Comment ? Dans quelle mesure est-ce déterminant ?

Pour quelles activités êtes-vous autonome ? Faites le point activité par activité
Pour qu'elles activités pouvez vous prendre des initiatives ?
- lors de la phase de réflexion, de création
- lors de la prise d'information nécessaire à cette activité
- lors de la rédaction et la signature des contrats ?
- lors de l'élaboration du cahier des charges
- lors de la définition de ce qu'il faut faire
- lors de la détermination les moyens
- lors de la détermination des tarifs, des rabais, des ristournes.
- lors du choix de l'équipe
- lors du choix des actions à entreprendre (le meilleur moyen de réaliser cette activité)
- lors du choix des priorités
- lors du devis (pour fixer vos tarifs, vos honoraires). Est-ce que votre clientèle vous appartient ?
- lors de l'organisation, de la planification
- lors du diagnostic et de solutions à adopter.
- lors du choix des outils, matériaux... nécessaires. Devez-vous mettre à disposition vos propres outils et matériaux ?
- lors de la définition et de la gestion du budget
- lors des relations aves les parties prenantes
- lors de la facturation
- lors des vérifications, des validations et des évaluations du résultat.
- lors de la gestion des délais, du temps, de l'agenda. Décidez-vous seul comment, quand et où fournir vos biens ou services ?
- Etes-vous le seul garant de la bonne fin de cette activité ?
- Encadrez-vous une équipe pour réaliser cette activité ? Pouvez-vous recruter une personne ? Sélectionner un fournisseur ?
- Quelles seraient les conséquences d'une de vos erreurs pour cette activité ?
- Quelles garanties prenez-vous seul ?
- Quelles questions posez-vous ?

- Quelles initiatives avez-vous déjà prises dans l'exercice de ce type d'activité ? Quels étaient vos objectifs ?
- Avez-vous déjà établi de nouvelles règles de fonctionnement d'un processus de travail ? Lequel ? Justifiez.
- Que faites réduire le nombre d'erreurs ? Pour diagnostiquer et résoudre les problèmes plus rapidement ? Pour améliorer l'organisation ? Pour améliorer les conditions de travail ? Pour réduire les coûts et les charges ? Pour améliorer la collaboration ? Pour faciliter la transmissions des informations ? Pour faciliter la transmission des savoirs ? Pour augmenter la satisfaction des clients ?

- Avez-vous recruté ? Comment avez-vous sélectionné vos collaborateurs ? Pour quelles missions ?
- Comment répartissez-vous les activités ? les tâches ?
- De quel budget disposez-vous ? Comment l'utilisez-vous ?
- De quels investissements décidez-vous seul ? Avec les responsables ?
- Fixez-vous des objectifs ? Lesquels ? En fonction de quoi ?
- Quels contrôles opérez-vous seuls ? Quelles conclusions en tirez-vous ?
- Avez-vous une délégation de pouvoir ?

Pour quelles activités êtes-vous partiellement autonome ? Faites le point activité par activité
Pour qu'elles activités pouvez-vous prendre des initiatives sous le contrôle de la hiérarchie ?

- les informations nécessaires à cette activité vous sont transmises
- vous décidez en accord avec votre équipe ou votre hiérarchie des actions à entreprendre
- vous organisez, planifiez en accord avec votre équipe ou votre hiérarchie cette activité
- vous choisissez en collaboration avec votre équipe ou votre hiérarchie le meilleur moyen de réaliser cette activité
- vous vérifiez en collaboration avec votre équipe ou votre hiérarchie le déroulé et le résultat de cette activité
- vous gérez votre temps en accord avec votre équipe ou votre hiérarchie
- vous gérez le matériel pour réaliser cette activité en accord avec votre équipe ou votre hiérarchie
- vous gérez un budget pour réaliser cette activité en accord avec l'équipe ou la hiérarchie
- Avez-vous le pouvoir de proposer des rabais, remises, ristournes ? Quelles sont les limites ? Qui décide de ces limites ?
- Avez-vous le pouvoir de changer des délais ?
- Etes-vous le seul garant de la bonne fin de cette activité ? Conséquences...
- Vous encadrez une équipe pour réaliser cette activité. A relier à la question 18
- Que pouvez-vous négocier ?
- De quoi devez-vous rendre compte ? A qui ?

Pour quelles activités êtes-vous subordonné à votre hiérarchie ? Faites le point activité par activité
Pour qu'elles activités vous ne pouvez prendre aucune initiative ?
- Pour quelles activités appliquez-vous en l'état un nombre limité de solutions standard ?
- les informations nécessaires à cette activité vous sont transmises
- vous ne décidez pas des actions à entreprendre
- vous n'organisez pas cette activité
- la hiérarchie contrôle le déroulé et le résultat de cette activité
- votre emploi du temps est placé sous le contrôle de la hiérarchie
- vous n'êtes pas le garant de la bonne fin de cette activité.

• Questions rattachées :
- Gérez-vous seul des dossiers dits sensibles ? Explicitez. Définissez les problématiques.
- Quelles sont les responsabilités liées à votre niveau d'autonomie ?
- Quelles sont les phases de travail collaboratives (chacun exerce en parallèle des actions distinctes) ? Et quelles sont les phases coopératives (une même action de travail est entreprise à plusieurs) ?
- Comment maintenez-vous la cohérence entre les grands objectifs de l'entreprise et vos initiatives ?
- Que décidez-vous seul de faire lorsque les résultats attendus de vos activités ne sont pas réalisés ?
- Comment adaptez-vous les solutions connues aux problèmes nouveaux ? Donnez un exemple.
- Avez-vous déjà transgressé certaines habitudes professionnelles ? Dans quelles circonstances exceptionnelles ?
- Que faites-vous pour élargir vos champs d'initiative et d'autonomie ?
- Que faites-vous pour renouveler, mettre à jour vos pratiques professionnelles ?
- Vous même, fixez-vous des marges d'initiatives et d'autonomie ? Lesquelles ? A qui ?
- Avez-vous participé à la mise en place d’un projet ? A relier avec la question 16.
- Vos initiatives ont-elles déjà subi des échecs ? En quelles circonstances. Analysez. Que vous apprennent ces revers ?
- Qu'est-ce que le droit aux initiatives améliore, renforce, renouvelle ? En vous ? Dans l'équipe ? Dans vos relations avec les parties prenantes ?
- Quelles initiatives prenez-vous en cas de litige ? D'imprévu ?
- Avez-vous géré une activité seul et dans l'urgence ? Et la circonstance, qu'avez-vous fait ?
- Vous demande-t-on souvent votre avis, conseil, évaluation, médiation ? Qui ? A quels propos ? Exemple.
- Quelles reconnaissances officielles (accréditation, agrément) avez-vous ?
- Votre Direction vous fixe-t-elle des objectifs ? A quelle fréquence ?
A la journée, à la semaine, au mois, au trimestre, à l’année ? Lesquels ?
Pouvez-vous négocier ces objectifs ?

- Avez-vous été à l’initiative d’une de vos formations ?
- Etes-vous à la recherche constante de nouvelles expériences, compétences, connaissances ? Développez.
- Généralement qu'est-ce que vous examinez, testez, essayez ? Exemple.
- En quoi vos prises d'initiative vous permettent de progresser ?
- Qu’échangez-vous et pour quel bénéfice mutuel ?
- Etes-vous autonome pour transmettre votre savoir faire ?
- Evaluez-vous le niveau d'autonomie des parties prenantes ? Comment ? Pourquoi ?
- Prenez-vous des initiatives culturelles, bénévoles,... au sein de votre organisation ?
- Avez-vous des activités syndicales ?
- Au sein de votre équipe comment se répartissent les responsabilités ?
- Avec qui coopérez-vous ? Pour quelles activités ?
- Avez-vous déjà pris inopinément la charge le travail d’un collègue absent ? Décrivez.
- Avez-vous déjà fait des enquêtes ? Dans quelles circonstances ? Expliquez.

- Avez-vous déjà innové ? Avez-vous étudié la faisabilité et viabilité de votre projet d'innovation ? Faisabilité selon quels points de vue ? Explicitez.
- Avez vous fait des prévisions financières ? Comment avez-vous financé l'innovation ?
- A qui cette innovation s'adresse ? Elle répond à quels besoins ? Quels sont les usages (analyse fonctionnelle) ? Avez-vous conçu un prototype ?
- Commercialisez-vous l'innovation ? Quels sont les clients potentiels ?
Vous pouvez annexer une matrice : forces, faiblesses, opportunités, menaces.
- L'innovation est-elle concurrencée ? Analysez la concurrence (intensité, les nouveaux entrants, les pouvoirs de négociation des clients et des fournisseurs, les produits de substitution).
- Comment avez-vous positionné l'innovation (étude de marché) ? Les tarifs ? Quels réseaux de vente utilisez-vous ? Quel mix-marketing est-il le plus cohérent ?
- Quelles compétences techniques sont nécessaires pour produire l'innovation ? Quels sont les moyens de production ? Les moyens logistiques ?
- Avez-vous conçu un plan de communication ? Avez-vous mis en place des partenariats ?
- Cette innovation est-elle soumise à des règlementations particulières ? Avez-vous protégé cette innovation (brevet) ? Comment ?
- Quel cycle de vie a connu l'innovation (lancement, développement, maturité et déclin) ? Explicitez.


• Conclusion :
- Plus votre degré d'autonomie grandissait, plus vous portiez votre vigilence sur quels aspects de votre métier ?
- Faites une synthèse et un bilan réflexif autour de cette question.
- Qu'est-ce que vos prises d'initiatives vous ont appris ? Faites le point et reliez le au référentiel diplôme.






     

OUTIL - Téléchargez ICI

page précédente
Relecture
Contact
page suivante